En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérer mes cookies.

Le contrat de professionnalisation

 

bandeau Metiers 2 (à jour de l'accord de branche du 7/04/2005 relatif à la formation tout au long de la vie)
  • Objectif

    Le contrat de professionnalisation vise à donner une qualification au salarié pour lui permettre de s'insérer ou de se réinsérer dans le monde du travail.

  • Pour qui ?

    • les jeunes de plus de 16 ans et de moins de 26 ans qui n'ont pas de qualification professionnelle ou qui désirent compléter leur formation initiale, quel qu'en soit le niveau
    • les demandeurs d'emploi de plus de 26 ans dès lors qu'un parcours de professionnalisation s'avère nécessaire pour favoriser leur retour à l'emploi.
  • Quelle durée ?

    CDD de 6 à 12 mois ou sous CDI avec 6 à 12 mois de période de professionnalisation. Cette durée minimale peut être allongée jusqu'à 24 mois sous certaines conditions.

  • Quelle alternance ?

    Un minimum de 20% du temps est consacré aux enseignements généraux, professionnels et technologiques.

  • Quelle rémunération ?

    Age
    Rémunération
    Entre 16 et moins de 18 ans 85 % du SMIC, qu’ils soient titulaires ou non d’un baccalauréat professionnel ou d’un diplôme à finalité professionnelle
    Entre 18 et moins de 26 ans 85 % du SMIC pendant les 6 premiers mois, qu’ils soient titulaires ou non d’un baccalauréat professionnel ou d’un diplôme à finalité professionnelle, puis 100 % du SMIC sans que cette rémunération puisse être inférieure à 80 % du minimum conventionnel du poste effectivement occupé
    26 ans et plus 90% de la rémunération minimale conventionnelle du poste effectivement occupé pendant le contrat ou l'action de professionnalisation sans que cette rémunération ne puisse être inférieure au SMIC
  • Quel statut ?

    Le contrat de professionnalisation donne au jeune un statut de salarié à part entière avec les droits et les obligations qui s'y rapportent (salaire, couverture sociale, congés, retraite...).

  • Quelle qualification ?

    Un diplôme

  • Une qualification reconnue dans la classification de la convention collective

  • Un titre professionnel (Certificat de Qualification Professionnelle : CQP) reconnue par l’ensemble de la profession

  • Une qualification professionnelle enregistrée au répertoire national des certifications professionnelles


Remarque : à compter de 2004, le contrat de professionnalisation a remplacé les contrats de qualification, d’adaptation et d’orientation. D'autre part, les contrats de professionnalisation peuvent être signés sans contrainte de période.
Plaquette Alternance (Pdf, 1,71 Mo) création : 24/05/2011

Les entreprises industrielles et commerciales de la viande

 

cible rouge

Les entreprises industrielles et commerciales de la viande assurent l’abattage des animaux puis la découpe, la préparation, le conditionnement et la commercialisation de la viande auprès de l’ensemble des réseaux de distribution aux consommateurs.

Aujourd’hui, l’industrie et le commerce en gros de la viande innovent, s’adapte aux nouvelles règles d’hygiène, de qualité et de traçabilité et fabriquent des produits toujours plus élaborés pour mieux répondre à l’évolution des attentes des consommateurs.

Vous voulez en savoir plus sur les formations en alternance dans les industries de la viande ?

L’idéal est de contacter une entreprise près de chez vous.



Vous pouvez aussi appeler les Centres de Formation d'Apprentis (CFA) qui sauront vous mettre en relation avec un employeur potentiel.

N’hésitez pas à rendre visite aux Centres d'Information et de Documentation Jeunesse (CIDJ), aux Centres d'Information et d'Orientation (CIO), aux Missions Locales (ML), aux Permanences d'Accueil d'Information et d'Orientation (PAIO), et aux Agences Locales pour l'Emploi (ALE) qui peuvent aussi afficher des offres de contrats d'apprentissage.